FoRigoler.com - Blagues & Humour | Videos & Images
Chargement en cours ...

09-01-2011  Quelle est la différence entre une BMW et une LADA ? Dans la BMW t'as l'airbag et dans la LADA t'as l'air con.            14-07-2009  Mr et Mme Aze ont une fille. Comment s'appelle t-elle ? Hélène. (elle est naze)            02-01-2009 On ne dit pas ... tu vas prendre une baigne, on dit : tu vas prendre un bain.            14-07-2009  Mr et Mme Tol ont un fils. Comment s'appelle t-il ? Brice. (bristol)            02-01-2009 On ne dit pas ... la maitresse d'école, on dit : l'institutrice prend l'avion.            05-08-2013 Que se passe-t-il quand la foudre tombe sur un bossu ?            02-01-2009  Devise de chat: Qu'importe ce que tu as fait de mal, arrange-toi toujours pour que ça soit le chien qui semble l'avoir commis. -- Tom le chat            08-06-2011 Une femme se baigne avec son chien, le chien pète et la femme se noie . Quelle est la race du chien ?            28-06-2009  Dans la rue, un homme demande à Madame Dupont : - Vous n'auriez pas vu un policier ? - Non. - Alors donnez-moi votre sac à main.            14-07-2009  Mr et Mme Kapé ont un fils. Comment s'appelle t-il ? Andy. (handicapé)            08-03-2011 Comment devenir riche ? Acheter un français au prix qu´il vaut et le revendre au prix qu´il croit valoir !            02-01-2009  Le mariage est le triomphe de l'imagination sur l'intelligence. Le remariage, c'est le triomphe de l'espoir sur l'expérience.            28-06-2009  A combien rouliez-vous ? demande le gendarme. - A deux seulement, mais si vous voulez monter, il reste de la place.            28-06-2009  L'administration publique est le seul endroit où l'on ne risque pas de voler la pendule qui est au mur. Tout le monde a les yeux fixés dessus.            28-06-2009  Parce qu'on a créé une réalité et dans notre réalité, on a inventé le temps: les 24 heures, les 365 jours par an. Ce qui est bien! Comme ça on sait que Quand je traverse le living-room et que je marche de ma cheminée à ma fenêtre, ça prend 10 secondes mais pour l'oiseau, ça prend une seconde et pour l'oxygène 0 seconde! -- J.C. Van Damme             28-06-2009  Ta mère est tellement grosse que quand elle passe devant le soleil tout le monde crie : "une éclipse "!            28-06-2009  Le Laboureur et ses Enfants Travaillez, prenez de la peine : C'est le fonds qui manque le moins. Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine, Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins. Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l'héritage Que nous ont laissé nos parents. Un trésor est caché dedans. Je ne sais pas l'endroit ; mais un peu de courage Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout. Remuez votre champ dès qu'on aura fait l'Oût. Creusez, fouiller, bêchez ; ne laissez nulle place Où la main ne passe et repasse. Le père mort, les fils vous retournent le champ Deçà, delà, partout ; si bien qu'au bout de l'an Il en rapporta davantage. D'argent, point de caché. Mais le père fut sage De leur montrer avant sa mort Que le travail est un trésor. -- Jean de La Fontaine            28-06-2009  La guerre de 100 ans a duré de 1914 à 1918.            02-01-2009 On ne dit pas un chef de cabinet, on dit : une dame pipi.            28-06-2009  L'exemple du Titanic sert à démontrer l'agressivité des icebergs.            14-07-2009  Mr et Mme Tétard ont une fille. Comment s'appelle t-elle ? Thérèse. (t'es resté tard)            28-06-2009  L´amour n´est que le roman du coeur... c´est le plaisir qui en est l´histoire.            11-11-2010  ta mere elle est tellement petite que sa tete pue des pieds            02-01-2009  L'oignon fait la farce.            28-06-2009  Une ligne droite devient rectiligne quand elle tourne...            28-06-2009  Tous les chiffres pairs peuvent se diviser par zéro.            28-06-2009  Quel est le futur de "je bâille" ? Je dors !            28-06-2009  Quelle est la différence entre un fonctionnaire et un paquet de lessive ? - Un paquet de lessive contient toujours au moins 3 agents actifs.            06-02-2011 Épice, masculin ou féminin ? Nom féminin : Substance aromatique d'origine végétale utilisée pour assaisonner ou relever les aliments.            02-01-2009 On ne dit pas ... un perroquet, on dit : mon papa est d'accord. [j'ai un père OK !]            02-01-2009  Le sex appeal est composé à 50 % de ce que vous avez et à 50 % de ce que les gens croient que vous avez.            14-07-2009  Ta mère est tellement moche que quand elle est née, sa couveuse avait des vitres teintées.            14-07-2009  Mr et Mme Don ont un fils. Comment s'appelle t-il ? Guy. (guidon)            28-06-2009  Nicolas demande à un copain : - Qu'est-ce que ça veut dire : I don't know ? Et l'autre répond : - Je ne sais pas !            14-07-2009  Mr et Mme Gator ont un fils. Comment s'appelle t-il ? Ali. (aligator)            18-08-2013 Deux poules discutent :
- Comment tu vas ma cocotte ?
- Pas très bien, je crois que je couve quelque chose !            
02-01-2009 On ne dit pas ... un chiwawa, on dit : une crotte de chien.            02-01-2009  Il vaut mieux être cocu que ministre, au moins on n'est pas obligé d'assister aux séances!            28-06-2009  Les montagnes sont d'immenses plaines vallonées...            25-09-2011  Mr et Mme ABA ont un fils. Comment s'appelle-t-il ? Bart (Bar-tabac)            02-01-2009 On ne dit pas ... un poète, on dit : un klaxon.            28-09-2012 - Cher fils, Je t'écris ces lignes pour que tu saches que je t'écris. Alors, si tu reçois cette lettre c'est qu'elle est bien arrivée. Si tu ne la reçois pas tu me préviens pour que je te la renvoie. Je t'écris lentement parce que je sais que tu ne lis pas très vite. L'autre jour, ton père a lu que selon les enquêtes la plupart des accidents arrivent à 1 km de la maison, ainsi nous nous sommes décidés à déménager plus loin. La maison est superbe ; elle a une machine à laver, mais je ne suis pas sûre qu'elle fonctionne. Hier, j'ai mis le linge dedans, j'ai tiré la chasse et je n'ai plus vu le linge depuis, mais bon... Le temps ici n'est pas trop mauvais. La semaine dernière il a plu seulement deux fois : la première fois, la pluie a duré 3 jours, la deuxième 4. A propos de la veste que tu voulais, ton oncle Pierre m'a dit que si nous te l'envoyions avec les boutons, comme ils sont lourds, ça coûterait plus cher alors, nous avons enlevé les boutons et les avons mis dans la poche. Nous avons enfin enterré ton grand-père ; nous avons trouvé son corps lors du déménagement. Il était dans l'armoire depuis le jour où il a gagné à cache-cache. Je te raconte que l'autre jour il y a eu une explosion de gaz dans la cuisine, et ton père et moi sommes sortis propulsés dans l'air au dehors de la maison ; quelle émotion !, c'est la première fois que ton père et moi sortons ensemble depuis des années. Le médecin est venu pour voir si nous allions bien : il m'a mis un tube en verre dans la bouche, et m'a dit de la fermer pendant 10 minutes. Ton père lui a proposé de lui racheter le tube. Et puisqu'on parle de ton père, je t'annonce qu'il a du travail, et il en est fier ! Il a sous lui à peu près 500 personnes : ils l'ont embauché pour couper le gazon dans le cimetière. Ta soeur Julie, celle qui s'est mariée avec son mari, elle a enfin mis au monde son bébé, mais on ne sait pas encore quel sexe il a. Je ne saurais donc pas te dire si tu es oncle ou tante. Si c'est une fille, ta soeur va l'appeler comme moi. Ce sera étrange d'appeler sa fille "maman". Ton père a demandé à ta soeur Lucie si elle est enceinte, elle lui a dit que oui, de 5 mois déjà ; mais là , ton père a demandé si elle était sûre qu'il était bien d'elle. Lucie lui a dit que oui. Quelle fille solide, quelle fierté. Tel père telle fille ! Ton cousin Paul s'est marié et il prie tous les jours devant sa femme, parce qu'elle est vierge. Par contre, on n'a plus revu l'oncle Isidore, celui qui est mort l'année dernière. Ton chien Pouky nous inquiète, il continue à poursuivre les voitures à l'arrêt. Mais ton frère Jeannot c'est pire. Il a fermé la voiture et il a laissé les clefs à l'intérieur. Il a dû aller chez lui chercher le double pour pouvoir nous sortir tous de là. Bon, mon fils, je ne t'écris pas l'adresse sur la lettre, je ne la connais pas. En fait la dernière famille qui a habité ici est partie avec les numéros pour les remettre dans leur nouveau domicile. Si tu voies Marguerite, passe lui le bonjour. Si tu ne la voies pas, ne lui dis rien. Ta mère qui t'adore Antoinette P.S. J'allais te mettre quelques sous, mais j'ai déjà fermé l'enveloppe            05-08-2013 Docteur, on a calculé que j'avais un quotient intellectuel de 18 et je ne comprends vraiment pas pourquoi.
- C'est normal que vous ne compreniez pas !             
06-02-2011  Deux pneus se disputent : - Tu veux que je t'éclate la tronche ? - Dégonflé va !            28-06-2009  Un septuagénaire est un losange à sept cotés.            19-09-2013 -- Risquer --

Rire, c’est risquer de paraître fou...
Pleurer, c’est risquer de paraître sentimental...
Tendre la main, c'est risquer de s'engager...
Montrer ses sentiments, c'est risquer de s'exposer...
Faire connaître ses idées, ses rêves, c'est risquer d'être rejeté...
Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour...
Vivre, c'est risquer de mourir...
Espérer, c'est risquer d'être désespéré...
Essayer, c'est risquer de défaillir...

Mais nous devons en prendre le risque !
Le plus grand danger dans la vie,
c'est de ne pas risquer...
Celui qui ne risque rien
Ne fait rien... n'a rien... n'est rien !

-- Rudyard Kipling --
            
02-01-2009 On ne dit pas un enfoiré, on dit : une année de perdue. [un an foiré]            02-01-2009  Les amis vous aident à déménager. Les vrais amis vous aident à déménager les corps.            05-08-2013 Pourquoi les Ethiopiens n'aiment pas aller au cinéma ?            02-01-2009  Sans T n'est pas santé car maladie est sans T.            

Fables

Le Laboureur et ses Enfants Travaillez, prenez de la peine : C'est le fonds qui manque le moins. Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine, Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins. Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l'héritage Que nous ont laissé nos parents. Un trésor est caché dedans. Je ne sais pas l'endroit ; mais un peu de courage Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout. Remuez votre champ dès qu'on aura fait l'Oût. Creusez, fouiller, bêchez ; ne laissez nulle place Où la main ne passe et repasse. Le père mort, les fils vous retournent le champ Deçà, delà, partout ; si bien qu'au bout de l'an Il en rapporta davantage. D'argent, point de caché. Mais le père fut sage De leur montrer avant sa mort Que le travail est un trésor. -- Jean de La Fontaine
Maître corbeau, sur un arbre perché, Tenait en son bec un fromage. Maître renard par l'odeur alléché , Lui tint à peu près ce langage : «Et bonjour Monsieur du Corbeau. Que vous êtes joli! que vous me semblez beau! Sans mentir, si votre ramage Se rapporte à votre plumage, Vous êtes le phénix des hôtes de ces bois» A ces mots le corbeau ne se sent pas de joie; Et pour montrer sa belle voix, Il ouvre un large bec laisse tomber sa proie. Le renard s'en saisit et dit: "Mon bon Monsieur, Apprenez que tout flatteur Vit aux dépens de celui qui l'écoute: Cette leçon vaut bien un fromage sans doute." Le corbeau honteux et confus Jura mais un peu tard , qu'on ne l'y prendrait plus. -- Jean de La Fontaine
Aucune Image
AdminProposée par : Admin

La raison du plus fort est toujours la meilleure : Nous l'allons montrer tout à l'heure. Un agneau se désaltérait Dans le courant d'une onde pure. Un loup survient à jeun, qui cherchait aventure, Et que la faim en ces lieux attirait. "Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage? Dit cet animal plein de rage : Tu seras châtié de ta témérité. -Sire, répond l'agneau, que Votre Majesté Ne se mette pas en colère ; Mais plutôt qu'elle considère Que je me vas désaltérant Dans le courant, Plus de vingt pas au-dessous d'Elle ; Et que par conséquent, en aucune façon, Je ne puis troubler sa boisson. - Tu la troubles, reprit cette bête cruelle, Et je sais que de moi tu médis l'an passé. -Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ? Reprit l'agneau ; je tette encor ma mère -Si ce n'est toi, c'est donc ton frère. - Je n'en ai point. -C'est donc quelqu'un des tiens : Car vous ne m'épargnez guère, Vous, vos bergers et vos chiens. On me l'a dit : il faut que je me venge." Là-dessus, au fond des forêts Le loup l'emporte et puis le mange, Sans autre forme de procès. -- Jean de La Fontaine
Aucune Image
AdminProposée par : Admin

Compère le Renard se mit un jour en frais, Et retint à dîner commère la Cicogne. Le régal fut petit et sans beaucoup d'apprêts: Le galand, pour toute besogne, Avait un brouet clair (il vivait chichement). Ce brouet fut par lui servi sur une assiette: La cigogne au long bec n'en put attraper miette, Et le drôle eut lapé le tout en un moment. Pour se venger de cette tromperie, A quelque temps de là, la cigogne le prie. "Volontiers, lui dit-il, car avec mes amis, Je ne fais point cérémonie. " A l'heure dite, il courut au logis De la cigogne son hôtesse, Loua très fort sa politesse , Trouva le dîner cuit à point. Bon appétit surtout, renards n'en manquent point. Il se réjouissait à l'odeur de la viande Mise en menus morceaux, et qu'il croyait friande. On servit, pour l'embarrasser, En un vase à long col et d'étroite embouchure . Le bec de la cigogne y pouvait bien passer, Mais le museau du sire était d'autre mesure. Il lui fallut à jeun retourner au logis, Honteux comme un renard qu'une poule aurait pris, Serrant la queue, et portant bas l'oreille. Trompeurs, c'est pour vous que j'écris : Attendez-vous à la pareille. -- Jean de La Fontaine
Aucune Image
AdminProposée par : Admin

Autrefois le rat des villes Invita le rat des champs, D'une façon fort civile, A des reliefs d'ortolans. Sur un tapis de Turquie Le couvert se trouva mis. Je laisse à penser la vie Que firent ces deux amis. Le régal fut fort honnête : Rien ne manquait au festin; Mais quelqu'un troubla la fête Pendant qu'ils étaient en train. A la porte de la salle Ils entendirent du bruit : Le rat de ville détale , Son camarade le suit. Le bruit cesse, on se retire : Rats en campagne aussitôt ; Et le citadin de dire : «Achevons tout notre rôt. -C'est assez, dit le rustique ; Demain vous viendrez chez moi. Ce n'est pas que je me pique De tous vos festins de roi ; Mais rien ne vient m'interrompre : Je mange tout à loisir. Adieu donc. Fi du plaisir Que la crainte peut corrompre!» -- Jean de La Fontaine
Aucune Image
AdminProposée par : Admin

Une grenouille vit un boeuf Qui lui sembla de belle taille. Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf, Envieuse, s'étend, et s'enfle et se travaille, Pour égaler l'animal en grosseur, Disant: "Regardez bien, ma soeur; Est-ce assez? dites-moi: n'y suis-je point encore? Nenni- M'y voici donc? -Point du tout. M'y voilà? -Vous n'en approchez point."La chétive pécore S'enfla si bien qu'elle creva. Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages. Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs , Tout prince a des ambassadeurs, Tout marquis veut avoir des pages. -- Jean de La Fontaine
Aucune Image
AdminProposée par : Admin

La cigale , ayant chanté Tout l'été, Se trouva fort dépourvue Quand la bise fut venue. Pas un seul petit morceau De mouche ou de vermisseau Elle alla crier famine Chez la fourmi sa voisine, La priant de lui prêter Quelque grain pour subsister Jusqu'à la saison nouvelle «Je vous paierai, lui dit-elle, Avant l'Août , foi d'animal, Intérêt et principal .» La fourmi n'est pas prêteuse ; C'est là son moindre défaut. «Que faisiez-vous au temps chaud ? Dit-elle à cette emprunteuse. Nuit et jour à tout venant Je chantais, ne vous déplaise. - Vous chantiez ? j'en suis fort aise. Eh bien : dansez maintenant.» -- Jean de La Fontaine
Aucune Image
AdminProposée par : Admin

L'Âne chargé d'éponges et l'Âne chargé de sel Un Ânier, son Sceptre à la main, Menait, en Empereur Romain, Deux Coursiers à longues oreilles. L'un, d'éponges chargé, marchait comme un Courrier ; Et l'autre, se faisant prier, Portait, comme on dit, les bouteilles : Sa charge était de sel. Nos gaillards pèlerins, Par monts, par vaux, et par chemins, Au gué d'une rivière à la fin arrivèrent, Et fort empêchés se trouvèrent. L'Ânier, qui tous les jours traversait ce gué-là, Sur l'Âne à l'éponge monta, Chassant devant lui l'autre bête, Qui voulant en faire à sa tête, Dans un trou se précipita, Revint sur l'eau, puis échappa ; Car au bout de quelques nagées, Tout son sel se fondit si bien Que le Baudet ne sentit rien Sur ses épaules soulagées. Camarade Epongier prit exemple sur lui, Comme un Mouton qui va dessus la foi d'autrui. Voilà mon Âne à l'eau ; jusqu'au col il se plonge, Lui, le Conducteur et l'Eponge. Tous trois burent d'autant : l'Ânier et le Grison Firent à l'éponge raison. Celle-ci devint si pesante, Et de tant d'eau s'emplit d'abord, Que l'Âne succombant ne put gagner le bord. L'Ânier l'embrassait, dans l'attente D'une prompte et certaine mort. Quelqu'un vint au secours : qui ce fut, il n'importe ; C'est assez qu'on ait vu par là qu'il ne faut point Agir chacun de même sorte. J'en voulais venir à ce point. -- Jean de La Fontaine
Aucune Image
AdminProposée par : Admin



« 1 2 »